Christopher est un enfant différent. Différent des autres enfants. Différent de nous. Il voit le monde autrement. Il l’interprète différemment. Et c’est cette différence qu’il tentera de vous faire voir ce soir. De vous la faire ressentir.

La différence n’est pas une tare. Au contraire. C’est ce qui fait la richesse de ce monde. Les ressemblances nous rassurent alors que les différences, qu’elles soient culturelles, sociales ou mentales, nous troublent et nous questionnent car elles confrontent nos croyances et ébranlent nos habitudes. Mais sans ce choc des différences, nous n’évoluerions pas et l’évolution est au coeur de l’aventure humaine.

Cette histoire n’est pas une histoire sur l’autisme mais sur un être différent qui nous partage sa différence et nous montre à quel point nous sommes, nous aussi, parfois bien étranges. Il nous rappelle que nous sommes toujours l’étranger d’un autre.

Cette histoire est une histoire d’accomplissement, la quête d’un enfant qui grandit en affrontant ses peurs. À cette époque où on essaie de surprotéger nos enfants, il est beau de voir ce jeune garçon sortir de son monde sécurisé pour découvrir ce qu’il est et réussir, par son aventure, à rétablir la vérité et l’équilibre dans sa famille, prouvant que tout le monde a un rôle à jouer dans ce monde et que le plus petit, le plus vulnérable en apparence, peut jouer un rôle d’une importance capitale dans la vie de ceux qui l’entourent.

Bon spectacle!