Suite

C’est avec L’Oiseau vert, commedia dell’arte…, créée en 2004 par le Théâtre Tout à Trac, que le milieu théâtral québécois découvre son travail et celui de sa compagnie de théâtre tout public. L’année suivante, La Princesse Turandot, qu’il adapte et met en scène, remporte douze Prix du public remis par le Théâtre Denise-Pelletier, le Masque de la meilleure adaptation, en plus d’être nommée dans cinq autres catégories. En 2008, Hugo Bélanger propose une relecture d’Alice au pays des merveilles, une première création jeune public. Premier spectacle canadien à être présenté au Royaume de Bahreïn, il a aussi été présenté en Chine et voyage, encore aujourd’hui, aux quatre coins du monde. Comptant à ce jour plus de 450 représentations, cette production reçoit le prix Acadie-RIDEAU en 2008 et est sélectionnée pour le convoité Prix de la critique en 2010. Hugo Bélanger monte également trois productions pour le théâtre de La Roulotte qui ont toutes battu des records d’assistance !

Enseignant à l’occasion dans les grandes écoles de théâtre, il donne aussi des formations de jeu masqué aux acteurs et aux circassiens professionnels. À la demande du Cirque du Soleil, il signe la mise en scène du spectacle d’ouverture du pavillon du Canada lors de l’Exposition universelle de Shanghai en 2010. L’année suivante, il crée le grandiose MÜNCHHAUSEN, les machineries de l’imaginaire qui récolte sept Prix du public du Théâtre Denise-Pelletier. En 2012, Hugo Bélanger présente à la Place des Arts le spectacle jeunesse Pinocchio, lauréat en 2016 du prix de la meilleure tournée au Canada et aux États-Unis décerné par le Conseil des arts et des lettres du Québec. Il signe également la mise en scène de Beethoven habite à l’étage de l’OSM présenté à la Maison symphonique de Montréal.