« Je voulais imager toutes les pensées qui vont et viennent dans la décision de partir ou non »
• La série Découvertes est maintenant présentée dans une formule 5 à 7 à l’espace Québecor sur la mezzanine du Théâtre Gilles-Vigneault.
• Les spectacles d’une durée de 60 minutes débutent à 18 h. Idéal pour prendre un verre, écouter de la bonne musique dans une ambiance unique.
• Expérience à petit prix, soit 20 $ incluant une consommation et des grignotines.

Margaux Sauvé, alias Ghostly Kisses, est une chanteuse, auteure-compositrice-interprète et violoniste de Québec.

Dans un constant dilemme entre les rêves et la réalité, c’est dans cet univers rêveur et nostalgique que Ghostly Kisses présente le spectacle de son plus récent album The City Holds My Heart – EP sur lequel elle a collaboré avec le compositeur et réalisateur Louis-Étienne Santais (Fjord).

Inspirées des textures sonores des années 90, ces nouvelles chansons s’articulent autour de la voix douce et mystérieuse de l’artiste. En spectacle, elle nous plonge tout droit dans cet univers enveloppant, sensuel et nostalgique accompagnée de ses trois musiciens à la batterie, aux synthétiseurs, au piano et à la guitare et accentuent les contrastes de la musique électro-pop planante de l’artiste.

BIO
Margaux Sauvé, alias Ghostly Kisses, est une chanteuse, auteure-compositrice-interprète et violoniste de Québec.
Elle commence à jouer du violon à l’âge de 5 ans, suivant les traces de sa famille de musiciens. Ce n’est que plusieurs années plus tard qu’elle commence à chanter lorsqu’elle reçoit un clavier à son appartement. En secret, elle commence à créer ses premières compositions. Quelques mois plus tard, elle rencontre Dragos Chiriac (Men I Trust) et ensemble créent les premières chansons de Ghostly Kisses.
L’idée du nom Ghostly Kisses est venue suite à la lecture du poème ‘Une ballade des dames perdues’ de William Faulkner. L’expression semblait bien refléter et imager la voix éthérée de Margaux.

What You See – EP (2017)
Depuis la sortie de singles et de son récent album ‘What You See – EP’ (2017), Ghostly Kisses a attiré beaucoup d’attention des médias pour avoir atteint à ce jour plus de 6 millions d’écoutes sur Spotify et en plus d’avoir été partagé par plusieurs blogs. Sa chanson ‘Such Words’ a été écoutée plus de 50 000 fois sur Spotify 24 heures après sa sortie et sa chanson ‘Roses’ a été choisie comme chanson générique du film cinématographique québécois ‘Ailleurs’ (2018).

Ghostly Kisses a également fait sa marque dans les performances live. Elle a participé au Festival international de jazz de Montréal et au Festival d’Été de Québec en 2016. Elle a également joué devant des foules importantes à New York et à Londres, ainsi que pour des artistes de renommée mondiale tels que RY X, Charlotte Cardin, Milk and Bone et Trixie Whitley à New York, Toronto et Montréal.

Nouvel album – The City Holds My Heart (2018)
Ghostly Kisses s’apprête maintenant à lancer un nouvel album (EP) sur lequel elle a collaboré avec le compositeur et réalisateur Louis-Étienne Santais (Fjord).

Ces nouvelles chansons sont influencées par les textures sonores des années 90. Les instruments à cordes, les synthétiseurs, la guitare électrique et la batterie sont plus présents dans les arrangements des chansons. On sent définitivement une évolution de l’univers musical planant de Ghostly Kisses vers une musique plus affirmée et plus mature. L’interprétation vocale de Sauvé est également faite avec plus de contraste et de caractère, tout en gardant le côté sensuel des premières chansons.

Le premier single du EP, The City Holds My Heart, exprime les derniers adieux d’amoureux désespérés, déchirés dans le choix de se quitter ou non. Margaux est allée filmer un vidéoclip pour cette chanson à Berlin au printemps dernier. « Je voulais imager toutes les pensées qui vont et viennent dans la décision de partir ou non. Le train qui quitte la gare, des souvenirs heureux, des moments de solitude, la liberté, les images s’enchainent dans la vidéo pour illustrer les pensées et les souvenirs qui se bousculent dans une telle décision. »

 

Une fois qu’on est pris entre les griffes de l’évanescente Ghostly Kisses, impossible de garder les pieds sur terre.»
— Émilie Pelletier – Ici Musique (Radio-Canada)

Vidéo

Photos

  • Ghostly Kisses Ghostly Kisses | Photo : Jerry Pigeon
  • Ghostly Kisses Ghostly Kisses | Photo : Jerry Pigeon
  • Ghostly Kisses Ghostly Kisses | Photo : Jerry Pigeon
  • Ghostly Kisses Ghostly Kisses | Photo : Élisabeth Grenier
  • Ghostly Kisses Ghostly Kisses | Photo : Xavier Girard
  • Ghostly Kisses Ghostly Kisses | Photo : Jerry Pigeon
  • Ghostly Kisses Ghostly Kisses | Photo : Sam St-Onge

Liens

D'autres suggestions